timbre de france mancoliste dispoliste philatélie echange collection philatélique www.timbre-echange.com, le specialiste de l'échange philatélique
Le spécialiste des échanges de timbres en ligne
 
 
Connexion
 
      
   
   Inscription
   Mot de passe perdu ?
 

Philatélistes
        En ligne
    bisousnours13 popularité=4.8928571428571
    ceres44 popularité=4.96
    pilgrim1971 popularité=4.932735426009
    bb47600 popularité=4.9714285714286
    gouzzi91 popularité=5
    oliv79310 popularité=5
    Ciboulette popularité=3.3333333333333
    milette59144 popularité=5
    Pablo87
   181 visiteur(s)

      10 dernières connexions
    bisousnours13 popularité=4.8928571428571
    Ciboulette popularité=3.3333333333333
    milette59144 popularité=5
    Pablo87
    bulle63 popularité=5
    oliv79310 popularité=5
    cistal popularité=4.9519230769231
    musteck60 popularité=4.9689440993789
    gouzzi91 popularité=5
    collec popularité=4.811320754717

Voir tous les philatélistes
Voir la carte des philatélistes
 



La petite histoire du timbre poste

     
 
C'est un anglais qui proposa en 1838 au gouvernement anglais de taxer la correspondance au moyen d'étiquettes gommées, en fonction des objets de correspondance. Ce n'est que neuf ans plus tard, à la satisfaction de tous, qu'en France, l'administration française des Postes fut autorisée de vendre des timbres ou cachets, dont l'apposition sur une lettre servirait pour l'affranchissement. Restait à se doter des moyens pour fabriquer les dits timbres et cachets. On fit appel aux artistes, inventeurs et imprimeurs suceptibles de travailler au projet.


Un certain Mr HULOT, graveur à la monnaie de Paris fit les offres les plus avantageuses. En effet, il proposait d'avoir recours à la galvanoplastie, une technique nouvelle permettant de multiplier à l'infini une gravure originale de façon parfaite qu'elle soit en creux ou en relief. La direction et le contrôle de la commission des Monnaies et Médailles lui confie alors le projet. Et ça marche.

 
     
Outils
 
 

Recherche